Après un bac artistique suivi d’études supérieures en audiovisuel, je débute mon activité de photographe professionnelle à l’hôpital Civil de Strasbourg.

En 2001, je suis une formation en photographie à « L’Atelier Magenta » de Dominique Sudre, à Villeurbanne. Je travaille ensuite dans ce même atelier durant trois ans. Je partage aujourd’hui mon temps entre l’animation d’ateliers artistiques en milieu psychiatrique et mon travail photographique, de commandes et de projets personnels.

Selon le dictionnaire Larousse « Appréhender » se définit comme l’action de : « saisir quelque chose par l’entendement, par la pensée ». 

Pour le Robert il s’agit de : « saisir au corps ».

Ma pratique photographique est pour moi une nécessité pour appréhender, saisir , comprendre quelque chose de moi-même et du monde. 

Je ne cherche pas, par l’acte photographique à saisir le monde tel qu’il est. Je tente plutôt de revisiter des éléments de réalité, rejouer des évènements ou souvenirs, pour construire un récit objectif maîtrisé.

Depuis plusieurs années je développe mes séries autour d’espaces et de communautés fermés. Des lieux s’apparentant  aux hétérotopies de Michel Foucault comme des maisons d’arrêt, des unités de soins psychiatriques, mais aussi l’univers fermé de ma maison familiale.

Je m’intéresse à la manière dont ces lieux singuliers définis­sent les personnes qui y vivent.

Les murs d’enceinte qui les enferment délimitent un espace où les règles diffèrent. En y pénétrant, nous entrons dans un autre système de pensée.

Ces microcosmes sont imprégnés d’histoires de vies, de mémoire, de fantasmes et d’a priori. A travers des mises en scène, je porte mon propre récit, ma propre sensibilité inspirée par ces micro-mondes et les personnes qui les habitent. Je m’attache à capter l’imaginaire généré dans ces univers, sans enfermer le regard dans des clichés dont ils sont porteurs. 


Expositions personnelles


2018 – Portrait d’une équipe de soins – La Ferme du Vinatier – Lyon
2018 – Portrait d’une équipe de soins – Le Cube – Vaulx-en-Velin
2012 – L’oeil de l’intérieur – Stimultania – Strasbourg
2012 – L’oeil de l’intérieur – Maison d’arrêt de l’Elsau – Strasbourg
2007 – Nus au Polaroïd – La MAPRA – Lyon https://www.cnap.fr/benedicte-bailly


Expositions collectives

 

2021 – Images au Point – Photographes Itinérants – La Grande Motte
2019 – Etrange nature – La ferme du Beaujolais – Thel
2016 – Réminiscenc – Biennale Week-End – St. Etienne
2015 – Nus au polaroïd – Galerie Vrais Rêves – Lyon
2015 – Belles nudités – En Appart’Et – Lyon
2014 – Bestiaire : l’animal dans tous ses états – En Appart’ Et – Lyon
2013 – Expolaroïd – En Appart’ Et – Lyon
2010 – US Today – Atelier des Moirages – Septembre de la Photographie – Lyon


Résidences


2012 – Maison d’arrêt de l’Elsau – Strasbourg
Atelier autour du portrait studio en résonance avec le travail du photographe Norbert Ghisoland – Stimultania – Pôle de Photographique, Strasbourg Lien
2012 – Centre de détention de St Quentin Fallavier – Isère
Travail autour du portrait studio avec les détenus, en collaboration avec l’artiste Yves Henri


Formations


2021 – Certification Auteur Photographe à l’ENSP Arles (École nationale supérieure de la photographie) – ARLES

2018 – Workshop avec Martina Bacigalupo – Agence VU’ – Paris
2018 – Workshop avec Stéphane Lavoué – Maison de l’image documentaire – Sète
2016/2017 – MasterClass avec Rémy Mathieu – Galerie Vrais Rêves – Lyon
2013 – Workshop avec Klavdij Sluban – Galerie Bleu du Ciel – Lyon
2001/2002 – Formation avec Dominique Sudre – Atelier Magenta – Villeurbanne

error: